Formation de collecte de témoignages oraux auprès de la Médiathèque départementale du Nord de Flandre : 6-7 Juin 2019 à Bailleul

“Comment élaborer une collecte de récits de pratiques et de vie et concevoir une valorisation culturelle de la mémoire orale”

 

  • Contexte de la formation :

La Médiathèque du Nord de Flandre accompagne près de 330 bibliothèques relais dans leur quotidien. Elle leur propose de nombreux outils d’animation, un choix conséquent d’expositions et un accompagnement à la mise en place d’animations, de projets d’actions culturelles. Par ailleurs chaque année, l’offre de formation intègre de nombreuses formations dédiées à l’animation et à l’action culturelle. Elle est destinée aux bénévoles et salariés du réseau de bibliothèques-relais de la Médiathèque du Nord de Flandre, aux coordinateurs de réseau de lecture publique (cadre coopératif ou intercommunal), ainsi qu’aux salariés des bibliothèques municipales.

Cette année, la Médiathèque du Nord souhaitait proposer dans son catalogue une formation ayant pour thématique la collecte de récits de vie et de mémoires d’habitants dans un contexte intergénérationnel. La notion d’intergénérationnelle a alors été abordée tout au long de la formation mais de manière diffuse, en apportant des conseils de part et d’autre autour de la posture à avoir, la mise en place d’un environnement propice à l’écoute et la parole, la création de groupes de parole pour raviver la mémoire… des méthodes qui sont en fait applicables selon tout type de témoins. Ainsi, après discussion avec le responsable de la Médiathèque du Nord, il ne nous a pas semblé opportun d’axer spécifiquement la formation sur la collecte de témoignages dans un contexte intergénérationnel. Aussi, il s’est agi de faire correspondre la formation aux attentes des stagiaires selon les projets de collecte que chacun souhaitaient développer.

 

  • Objectifs de la formation :

Acquérir les outils techniques et mettre en place les conditions optimales pour la conception et la réalisation d’une collecte de témoignages (entretiens semi-directifs qualitatifs) de type “récit de vie” ou “récit de pratiques” avec ou non un objectif de valorisation pour un projet culturel.

Exercice de brainstorming et de carte mentale pour élaborer son projet de collecte de témoignages

Au cours de cette formation, le stagiaire :

• Aborde l’objet “parole”, appréhende les enjeux du rapport collecteur/collecté, envisage le sens et le rôle d’une collecte de témoignages
• Se sensibilise aux différentes méthodes de collectes
• Conçoit une enquête selon l’objectif de leur projet
• Prépare, organise et réalise un travail de collecte
•Aborde les conditions de la conservation des documents collectés
• Appréhende un projet de valorisation des documents collectés via un projet de restitution culturelle (exposition, blog, publication, balade)

 

  • Méthodes et outils pédagogiques :

Pour les ressources et les outils :

Exercice de mise en situation par un jeu de rôle

Pour nos formations, nous avons l’habitude de travailler avec des outils partagés avec les stagiaires et si besoin avec le commanditaire. Ainsi, les stagiaires comme le commanditaire suivent et conservent l’ensemble de la formation.

– Exposés sur les travaux de Paroles Vives : conception et réalisation de collectes de témoignages et de restitutions ou valorisations culturelles (exposition, balade patrimoniales, conférence, article)
– Mise en situation : jeux de rôle
– Appropriation d’outils permettant la réalisation d’une collecte
– Mise en situation de collecter sur le site de formation, travail autour de l’entretien enregistré
– Initiation à la création d’un projet de valorisation, sensibilisation au traitement du fichier son et réalisation de montage sonore

Méthodes utilisées :

Nous mettons tout en œuvre pour que la formation soit interactive et participative. Les outils d’apprentissage, qui sont ceux de la production d’une collecte, sont réalisés ensemble afin qu’ils puissent être appropriés plus aisément.

Justification des choix pédagogiques :

Notre proposition pédagogique répond à l’objectif de mettre les stagiaires en situation de s’approprier le plus confortablement et le plus efficacement des méthodes complexes. Pour cela, la prépondérance est donnée au faire ensemble et à l’échange, tout en s’appuyant sur les expériences de nos différents projets de collectes et de valorisations. Notre approche est pratique tout en nourrissant les stagiaires de ressources théoriques pour permettre l’encadrement méthodologique.

 

  • Pré-requis :

Avoir envie de travailler autour et avec la parole des personnes. Éventuellement avoir un projet autour de la collecte de récits de pratique ou de récits de vie, ou être en cours de travail autour de récits. Savoir utiliser l’outil informatique et/ou ne pas en avoir peur. Savoir rechercher une information sur Internet. Avoir une adresse courriel utilisable en ligne.

 

  • Profil des stagiaires :

Les stagiaires étaient 12 et avaient divers profils, en voici quelques-uns :

Certains travaillent pour des Mairies, au sein du Service Innovation Sociale Santé Handicap en tant qu’animateur du groupe des séniors ou bien encore au sein du Service Jeunesse. Ils portent différents projets tels que la réalisation et valorisation d’une collecte de récits autour de l’école lors d’ateliers d’échanges entre élèves du primaire et personnes âgées ou encore une collecte sur la mémoire de la ville faite par des jeunes.

Une participante travaille dans un Centre Communal d’Action Sociale en tant qu’Agent administratif du pôle séniors et souhaiterait mener une collecte de récits de vie dans le cadre du Plan de prévention isolement.

Une Assistante de conservation du patrimoine aux Archives Municipales de Gravelines a le souhait d’animer un atelier avec des personnes âgées afin de collecter la mémoire ouvrière des entreprises locales et la mémoire de la guerre, dans un but de valorisation au sein du service d’archives dans lequel elle travaille. 

Des participants travaillent au sein de la Médiathèque de Lille. L’un, Adjoint du patrimoine et responsable du Bibliobus de la Médiathèque de Lille, a pour envie de développer un projet autour de la mémoire des anciens habitants des quartiers où passe le bibliobus afin de créer une exposition itinérante se basant sur des extraits de témoignages oraux. L’autre, Responsable adjointe, a un projet de collecte de récits biographiques. 

Plusieurs également travaillent ou sont bénévoles dans des Bibliothèques Municipales et ont pour projet de valoriser la mémoire. Une bénévole à la Bibliothèque de Vendegies-au-Bois souhaite développer différents projets liés à la collecte de témoignages oraux afin d’animer, faire vivre et faire connaître la bibliothèque. Elle a notamment un projet de collecte de récits autour de la vie d’autrefois dans la campagne alentour et aimerait monter une exposition mêlant témoignages et photos.

Deux bénévoles à l’association Plaisir de lire de la Médiathèque de Buysscheure ont quant à elles un projet théâtral autour des manières d’antan et actuelles de communiquer entre les habitants du village.

Une autre participante exerçant auprès des demandeurs d’emploi, souhaite utiliser leur récit pour valoriser leur estime de soi et les aider à établir leur projet professionnel.

Enfin, certains, nouvellement retraités, ont pour idée de collecter des récits de vie au sein des EHPAD ou encore pour enrichir un travail généalogique.

 

  • Contenu et déroulement du stage :

La proposition d’apprentissage a été conçue pour prendre en compte la diversité des profils tant au niveau des statuts, fonctions, que des connaissances sur le sujet. Habitué à faire des formations pour des groupes hétérogènes, le choix pédagogique s’appuie sur les savoirs et savoir-faire des personnes tout en leur proposant d’aller vers de nouvelles pratiques.

Journée 1
• Introduction sur la formation & présentation de la formatrice
• Tour de table sur les projets des stagiaires
• Contrat de cession
• Qu’est-ce qu’un témoignage ? Contexte et enjeux
• Manipulation des enregistreurs
• “Jeu des enquêtes”

• Retour sur collecte d’informations et formulation des questions
• Découverte de la thématique et du panel des informateurs
• Construction de la grille d’enquête
• Réalisation des entretiens
• Retour sur vécu à chaud – saisie

Carte mentale pour un projet de collecte avec diffusion et valorisation publique

Journée 2
• Retour sur expériences
• Jeu d’écoute “Chercher l’erreur”
• Déchargement des enregistrements sur ordinateur
• Base du référencement / traitement documentaire : exercice du résumé chronothématique

• Construire un projet de valorisation
• Qu’est-ce qu’une restitution ? Contexte et enjeux
• Sensibilisation à quelques formes de valorisations culturelles
• Échanges autour des projets des stagiaires
• Bilan par les stagiaires

 

  • Évaluation de l’apprentissage :

Toutes nos formations démarrent en amont de la rencontre physique par la mise à disposition de chacun stagiaire d’un questionnaire préalable permettant de recueillir les attentes et les connaissances avant de commencer. Compte tenu du peu de temps disponible pour cette formation, ce premier état de connaissance permet de réajuster le programme afin de correspondre au plus près des attentes et besoins en formation.

A l’issue des 2 journées de formation, un bilan anonyme sous forme de questionnaire est proposé aux stagiaires. Ce bilan de la formation permet d’une part à chaque stagiaire de s’auto-évaluer, d’autre part d’évaluer le programme et le déroulement de la formation.

 


Réactions à chaud des participants :

La formation a même été au-delà de mes attentes car je ne pensais pas que j’aurai la possibilité d’être initiée au montage audio avec Audacity. Et les formatrices étaient très sympas … ! Très bon groupe aussi. Merci“, Dominique.

Grande qualité pédagogique, très bon dosage entre théorie et pratique, temps d’échange et de confrontation suffisant“, Gaëtan.

Les intervenantes nous ont bien expliqué comment on peut mettre en place la collecte de témoignages aussi bien légalement que matériellement. Stage vivant avec beaucoup de mises en situation (jeux de rôles)“, Sabine.

Très bonne qualité ! Programme structuré et précis. J’ai beaucoup apprécié d’avoir accès au contenu sur Google Drive. Les intervenantes sont complémentaires et nous avons eu des apports techniques, théoriques et pratiques. Contenu dense mais passionnant !“, Véronique.

Très pédagogue et qui a vite et bien cernée les stagiaires, ce qui a permis d’avoir des échanges de qualité“, Fabienne.

 


Si vous souhaitez proposer cette formation au sein de votre structure :
 
Nous pouvons vous faire parvenir un devis sur demande en nous contactant via notre mail contact(@)parolesvives.org
 
Il est également possible de co-construire  avec la structure désireuse de travailler avec nous une offre de formation adaptée aux besoins des stagiaires.
 
Paroles Vives est référencée sur la base de donnée Datadock qui est une base de données inter-OPCA et Opacif sur la formation professionnelle et qui est gage de qualité. Notre association a pour numéro d’organisme de formation 93131740513.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.